DEFYING ALL ODDS: Un DOCUMENTAIRE SUR LE PARCOURS DE RÉTABLISSMENT DU DR WAHLS

 In Blog, multiple sclerosis, Wahls Warriors

To read the English version, click here.

Regardez Defying All Odds dès maintenant

On me demande souvent comment j’en suis venu à faire un documentaire sur le parcours de rétablissement de la sclérose en plaques du Dr Wahls.

En 2013, j’approchais la fin de la phase de pré-production de mon premier long-métrage documentaire; We Love Paleo (alias Love Paleo).

C’était mon premier long métrage et j’étais en train de finaliser ma liste de participants. Treize personnes avaient déjà confirmé leur intérêt à apparaître dans mon prochain documentaire. Puis, un jour, l’un de ces participants, Cain Credicott, m’a dit: «tu devrais interviewer le Dr Wahls; elle a une histoire incroyable».

J’ai regardé le discours TEDx de Terry nommé “Minding Your Mitochondria”. Ce que j’ai vu, c’est une femme qui avait accompli ce qui semblait impossible: se remettre de la sclérose en plaques après avoir été confiné à un fauteuil roulant. Cette femme incroyable, elle-même médecin, avait trouvé un moyen de se remettre d’une maladie dont personne ne pensait pouvoir renverser les effets dévastateurs. J’étais émerveillée.

Puis ça m’a frappé: j’avais vu ce discours TEDx en 2011, alors que je marchais plusieurs kilomètres par jour dans le cadre de ma routine de fitness quotidienne. Au cours de ces promenades, j’écoutais des podcasts, des conférences et des livres audio—je mettais la main sur toutes les sources fiables que je pouvais trouver—sur le mode de vie paléo, que j’avais récemment commencé à suivre… Sans me douter à l’époque, que je finirais par faire un film sur le sujet quelques années plus tard.

J’ai donc continué à lire et à creuser, et j’ai continué à être étonné par chaque nouveau blog post, interview ou article d’actualité couvrant l’exploit phénoménal du Dr Wahls.

Ayant maximisé le nombre de participants pour We Love Paleo, j’ai été conforté dans ma décision de ne pas l’inclure dans ce premier film. Mais il est vite devenu évident que cette femme étonnante, cette médecin qui avait échappé à une destinée clouée au lit par cette terrible maladie neurodégénérative, méritait son propre documentaire.

J’ai été (agréablement) surprise de trouver d’innombrables interviews et documentaires la présentant en tant qu’experte médicale mais très peu de productions axées sur son histoire personnelle.

Quel dommage! Ou l’était-ce vraiment?

J’ai décidé sur-le-champ, qu’en temps opportun, je l’aborderais avec un concept de film sur son parcours de rétablissement. En attendant, je garderais le projet pour moi, espérant secrètement que personne ne me devance.

RABAIS LIMITÉ: REGARDEZ DEFYING ALL ODDS DÈS MAINTENANT (avec sous-titres Français)

Une fois We Love Paleo terminé et en phase de distribution, j’ai commencé à travailler sur ce qui allait devenir Defying All Odds.

Lorsque j’ai contacté le Dr Wahls, elle était ouverte, chaleureuse et curieuse à propos de mon concept. C’était encore le début, mais je pense qu’elle pouvait facilement comprendre ma vision et accepta d’explorer mes idées de film. Quelques mois plus tard, nous discutions des dates de tournage, du financement et de tout le reste.

Je dois admettre que parfois je me demandais si le Dr Wahls et son épouse Jackie «resteraient fidèles au programme», comme on dit. Après tout, j’étais une productrice/réalisatrice indépendante qui allait compter sur le financement participatif pour faire ce film, et vu son petit budget, ça allait être un projet de longue haleine! Mais, au final, elles ont toutes deux tenu le coup et sont restées patientes pendant deux longues années! Je n’ai jamais ressenti d’impatience ni de frustration venant de leur part.

Le Dr Wahls, avec qui j’avais maintenant à faire plusieurs fois par semaine, m’a toujours aidé en me fournissant ce dont j’avais besoin, que ce soit des informations, l’accès à quelque chose ou à quelqu’un ou des documents d’archives. En soi, l’expérience même de transiger avec elle sur une base hebdomadaire, renforça ma détermination à mener à bien ce projet et de produire le meilleur film possible avec les moyens qui se présenteraient à moi.

Et mes amis, suis-je heureuse que nous ayons fait ce film! Trois ans plus tard, il est sous contrat de distribution et continu d’être reconnu dans les festivals. Il ne se passe pas une semaine sans que quelqu’un me/nous remercie d’avoir fait ce film et d’avoir voulu éduquer les gens sur les moyens alternatifs de gérer ou même de renverser leur maladie en utilisant une approche axée sur des changements de style de vie. 

Je suis très fière de ce que nous avons pu accomplir et éternellement redevable à tous ceux qui ont contribué à ce projet, que ce soit en le soutenant moralement ou monétairement, en y jouant un rôle ou en faisant partie de l’équipe de production.

EN SAVOIR PLUS

Recent Posts

Start typing and press Enter to search